En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Interview de Vanessa Villemer, chargée de Relations Entreprises de Sodie

jeudi, 1 avril 2010

Vanessa Villemer a organisé la session de Job dating du 16 février 2010 à Nanterre. Arrivée chez Sodie en septembre 2009, elle est chargée pour le Grand Ouest francilien des Relations Entreprises. Comme tous les consultants Pôle RENT de Sodie, elle fait l’interface entre les demandeurs d’emploi, dont Sodie a la charge, les entreprises et les consultants du cabinet. Les candidats à la recherche d’emploi dont elle s’occupe sur son secteur sont des cadres supérieurs, diplômés. Les entreprises qu’elle cible sont des « Grands comptes », rarement des PME.
Lire l'interview

Vanessa Villemer a organisé la session de Job dating ce jour à Nanterre. Arrivée chez Sodie en septembre 2009, elle est chargée pour le Grand Ouest francilien des Relations Entreprises. Comme tous les consultants du Pôle RENT de Sodie, elle fait l’interface entre les demandeurs d’emploi, dont Sodie a la charge, les entreprises et les consultants du cabinet. Les candidats à la recherche d’emploi dont elle s’occupe sur son secteur sont des cadres supérieurs, diplômés. Les entreprises qu’elle cible sont des « Grands comptes », rarement des PME.

 

Quel est votre quotidien ?

Créer un portefeuille d’entreprises en tenant compte des profils des candidats que nous accompagnons, entretenir ce réseau, trouver le juste milieu entre susciter leur appétit et trop les solliciter.

 

Quelle est la finalité de votre démarche ?

Que les entreprises nous mettent dans leurs propres réseau et canal de communication. Qu’elles nous appellent dès qu’elles ont identifié un besoin d’offre. Il faut inverser la démarche. Nous proposons la même qualité de services que les cabinets de recrutement mais, pour les entreprises, c’est une opération gratuite.

 

Quels sont vos objectifs ? 

Avec l’organisation de cette session Job dating, je me suis rendu compte que les entreprises qui nous faisaient confiance considéraient que Sodie est un + sur le marché du recrutement. Ce que je souhaite maintenant, pour aller plus loin dans la démarche, c’est que le cabinet Sodie soit clairement identifié comme le lien, le « matching », entre une entreprise qui recherche un candidat et un candidat qui recherche un poste. La session du 16 février s’intègre dans cette dynamique, dans cette relation de confiance que nous nouons avec les uns et les autres. C’est motivant pour tous les acteurs.