En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Autodidacte en webmarketing elle entreprend un bilan de compétences

Après deux licenciements économiques, Cécile H. conserve la force de se réinventer en s’appuyant sur ses multiples expériences dans le digital. Récit…

CeCile H

Cecile

Pourquoi Sodie

  • « Ma consultante a su s’adapter à mon état d’esprit pour me permettre de rebondir dans ma vie professionnelle ».
  • L’accompagnement a été si bénéfique que, suite à son second licenciement, Cécile H. choisit de nouveau le dispositif CSP et la même consultante Sodie pour la soutenir dans ses futurs projets professionnels.

 

Un premier licenciement difficile

Diplômée d’un master 2 en valorisation de l’information, tout destinait Cécile H. à un poste de documentaliste en entreprise. Suite à une première expérience dans ce domaine, elle choisit de prendre sa carrière en main en s’orientant vers les métiers liés au webmarketing. A sa
demande, elle suit des formations en perfectionnement en anglais et en développement Web (technique de référencement), en accord avec ses employeurs successifs. En 2013, elle est licenciée. Vécue « comme une injustice », la rupture de contrat laisse à Cécile H. un goût
amer...

Faire le deuil du licenciement

Elle adhère au dispositif CSP sans a priori : « Je ne connaissais pas le monde de Pôle Emploi, quand je me suis renseignée sur le dispositif, je l’ai trouvé assez proche du terrain, très concret, ce qui s’est révélé vrai ». Le véritable travail de Cécile H. a été de surmonter son licenciement en faisant son deuil du passé récent : « Le temps aidant et grâce au conseil de ma consultante, nous avons pu avancer sur des actions pour améliorer ma candidature en pointant là où j’avais des points faibles ou des manques ». Ainsi, les différentes participations à des ateliers permettent à Cécile H. d’accepter petit à petit son licenciement en réactivant sa recherche d’emploi. L’accompagnement a rapidement porté ses fruits : suite à un travail sur son CV et sa lettre de motivation, Cécile H. décroche plusieurs entretiens d’embauche.
Rapidement, elle retrouve un emploi de webmarketer/ chargée de communication dans une petite structure. Toutefois, quelques mois après son recrutement, l’entreprise subit une année particulièrement difficile qui l’oblige à procéder au licenciement économique de.
Cécile H… son deuxième en peu de temps.

 

Un nouveau licenciement : de nouveaux projets

Cette fois-ci, la transition se fait plus facilement. A son arrivée à Pôle emploi, elle demande à être suivie par la même consultante Sodie : « Elle a su s’adapter à moi et me connaît. Ainsi, le fait de la choisir une nouvelle fois me fait gagner du temps et me sécurise dans ma nouvelle démarche de recherche ». Elle a aujourd’hui entrepris un bilan de compétences et reste ouverte à tous les nouveaux projets qui en ressortiraient. Elle est prête à se réinventer, tout en capitalisant sur ses compétences dans le digital : « Je suis plutôt optimiste, prête à aller de l’avant ! »